Projet Franco-Réseau en Estrie – L’Estrie, une région métissée serrée plus que jamais!

Projet Franco-Réseau en Estrie – L’Estrie, une région métissée serrée plus que jamais!

COMMUNIQUÉ – 23 octobre 2021

C’est finalement plus de 40 participantes et participants, issu(e)s tant de l’immigration que de la communauté d’accueil, qui ont pris part à l’activité organisée par la Société nationale de l’Estrie (SNE) dans le cadre du projet « Franco-Réseau » en Estrie ce samedi 23 octobre 2021, en après-midi, au Centre culturel Le Parvis. Cet événement fut rendu possible grâce à la contribution financière du Mouvement Québec Français (MQF). Aussi, il s’insérait au sein de la programmation de la Semaine sherbrookoise des rencontres interculturelles, et bénéficia du programme de démocratisation de la culture, offert par le Centre culturel Le Parvis et la Ville de Sherbrooke.

Un beau succès.. qui a son importance!
Malgré les importantes contraintes liées à la crise sanitaire actuelle, les responsables de la SNE ne peuvent que se réjouir de l’importante participation citoyenne à ce café-rencontre organisé en compagnie du porte-parole du projet « Franco-Réseau » en Estrie, M. Maka Kotto. Au cours de cet événement, dont l’objectif était de favoriser les échanges interculturels, d’émouvants témoignages ont été entendus, sans oublier la conférence de M. Kotto portant sur le parcours d’intégration à la nation québécoise qu’il a lui-même vécu. Ce dernier a d’ailleurs rappelé l’importance de ce type d’initiatives:  » L’immigration se révèle être un extraordinaire outil de dynamisation et d’enrichissement culturel pour une nation telle que le Québec, cela tout en permettant à des citoyens nés sous d’autres cieux d’entamer une nouvelle vie. Et afin que cet enrichissement réciproque se concrétise réellement, il s’avère incontournable de réussir l’intégration culturelle et linguistique des néo-Québécoises et néo-Québécois à la communauté d’accueil. Un programme tel que le Franco-Réseau permet certainement d’apporter une pierre à cet édifice « .

De la nécessité des partenariats
Pour la SNE, un tel programme s’inscrit parfaitement dans sa volonté de favoriser la rencontre, le réseautage entre les personnes issues de l’immigration et les membres de la communauté d’accueil, ce qui ne peut que contribuer à une compréhension mutuelle plus importante, et donc une cohésion sociale renforcée. De même, en reposant sur de nombreux partenariats, le déploiement de Franco-Réseau incarne ce principe voulant que le  vivre-ensemble soit l’affaire de tous et toutes.  » La réussite de l’intégration des personnes issues de l’immigration à la communauté d’accueil est un chantier immense, dont le succès repose sur une mobilisation de très nombreux acteurs et actrices. Bien entendu, les citoyennes et les citoyens qui migrent au Québec ont la responsabilité de s’intéresser à notre culture, notre langue, notre histoire et nos coutumes. De l’autre côté, l’État du Québec, les organismes oeuvrant dans ce domaine, de même que l’ensemble des Québécoises et Québécois ont quant à eux la responsabilité d’offrir les outils nécessaires à une telle intégration, de même qu’un climat d’ouverture et de reconnaissance mutuelle. Ce n’est qu’ainsi que nous tous ensemble parviendrons à s’assurer d’un vivre-ensemble dynamique et respectueux de chacun  » de lancer le président de la SNE, Etienne-Alexis Boucher.

Rappelons que le projet Franco-Réseau en Estrie fut rendu possible par le concours de précieux partenaires, soit le Baobab – Café de quartier, le Carrefour-Accès-Loisirs, Ô Cirque / Cirque Social Sherbrooke, LaboKrakboum, Slam Le Tremplin, la Salle Le Tremplin, le Centre culturel Le Parvis, puis enfin la Ville de Sherbrooke.
À propos de la Société nationale de l’Estrie
La Société nationale de l’Estrie est un organisme voué à la promotion de la langue française, de l’histoire et de la culture du Québec. Elle est responsable des célébrations de la Fête nationale du Québec en Estrie, puis d’activités de commémoration organisées par exemple dans le cadre du Jour du Drapeau, de la Journée internationale de la francophonie et de la Journée nationale des patriotes. Enfin, la Société nationale de l’Estrie organise des conférences et des colloques portant sur des enjeux historiques et contemporains auxquels font face l’Estrie et le Québec.

Mettre un commentaire