Les jeunes et leur famille au rendez-vous pour célébrer l’excellence en histoire

Les jeunes et leur famille au rendez-vous pour célébrer l’excellence en histoire

COMMUNIQUÉ – 18 mai 2019

Plus de 200 personnes étaient réunies aujourd’hui à la cérémonie du Prix du Mérite en Histoire pour célébrer 75 élèves fréquentant les écoles publiques et privées de l’Estrie et ayant obtenu des résultats entre 95% et 100% au terme de leur cours d’Histoire et Éducation à la citoyenneté de secondaire IV.

Organisé par la Société nationale de l’Estrie (SNE), en collaboration avec le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ), le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) et grâce au soutien de nombreux partenaires, cet événement poursuit aussi l’objectif de rappeler à quel point l’histoire est essentielle au développement de toute société, de toute nation.

« Je possède une formation en histoire et j’ai beaucoup d’amis.es et collègues qui sont historiens et qui occupent des fonctions importantes sans que leur titre professionnel en fasse mention. Il ne faut donc pas mettre de côté l’étude de l’histoire, si cela nous passionne, par crainte de ne pas trouver d’emploi par la suite. » d’affirmer Christine Labrie, députée de Sherbrooke, qui participait à l’événement. Cette dernière, a également rendu un vibrant hommage à la militante Simonne Monet-Chartrand, dont on commémorait le 100e anniversaire de naissance pour l’occasion.

Quant à l’instigateur de l’événement, le professeur d’histoire à la retraite de l’Université de Sherbrooke, M. Luc Guay, il a voulu défaire le mythe comme quoi l’histoire n’est pas suffisamment enseignée aux jeunes de nos jours. Il a rappelé que depuis l’an 2000, l’histoire est enseignée au primaire et au secondaire, et que depuis 2006, le nombre d’heures consacrées à cette matière a plus que doublé, passant de 200 à 450 heures.

L’ensemble des élèves honorés est reparti avec un certificat en main, ainsi que de nombreux prix de présence provenant d’une foule de généreux partenaires dont la Fondation Lionel-Groulx et plusieurs autres organismes culturels de la région. Soulignons également la présence du député de Mégantic, M. François Jacques et du représentant du député de Richmond, M. André Bachand, qui sont aussi venu féliciter les jeunes de leur circonscription respective; sans compter les contributions financières offertes par MM. Pierre-Luc Dusseault et Alain Rayes, députés à la Chambre des communes du Canada. « Cela est très encourageant de recevoir tant de soutien pour souligner l’excellence des jeunes en histoire. » de conclure Richard Vachon, le directeur de la Société nationale de l’Estrie.

Post A Comment