Journée nationale des patriotes – La mémoire des patriotes

Journée nationale des patriotes – La mémoire des patriotes

COMMUNIQUÉ – 23 mai 2016

– C’est en grand que la Société nationale de l’Estrie (SNE) a souligné cette année, en collaboration avec le Comité estrien de la Journée nationale des patriotes, la 14e édition de cette importante fête, sous le thème La mémoire des patriotes.

D’abord, avec l’appui financier de la SNE et du Mouvement national des Québécoises et des Québécois (MNQ), le Comité estrien de la Journée nationale des patriotes a organisé son traditionnel déjeuner-causerie, ce dimanche 22 mai, à Sherbrooke. En plus d’entendre la conférence de Mme Anne-Marie Sicotte, intitulée « Le patriotisme en jupons » et portant sur le rôle joué par les femmes lors des soulèvements de 1837-1838, plusieurs prix totalisant 1125$ furent remis aux élèves qui participèrent au concours « L’idéal démocratique des patriotes ».

« Il nous apparaît important de faire connaître les revendications, les luttes et les succès remportés par nos ancêtres qui ont mené à une plus grande démocratisation de notre système politique. Aujourd’hui nous célébrons les succès des élèves qui ont remporté l’un des quinze prix en espérant que leur engagement dans ce projet puisse les aider à prendre conscience de l’importance de l’engagement citoyen », affirme M. Luc Guay, responsable de ce concours.

De surcroît, la SNE est fière d’offrir aux enseignants estriens une magnifique brochure pédagogique sur l’histoire des rébellions. Celle-ci a pour vocation de combler les lacunes du programme d’histoire du Québec actuel en 3e et 4e secondaire sur les évènements qui ont conduit aux soulèvements de 1837-1838. À ce jour, près de 1200 exemplaires ont été distribués en Estrie.

« Rappelons que la Journée nationale des patriotes a été instaurée pour honorer la mémoire des hommes et des femmes qui, depuis l’implantation des institutions parlementaires en 1791, ont milité pour les droits de la majorité, dont celui du peuple à se gouverner lui-même. Cette fête en est une de l’histoire et de la mémoire, pour se rappeler notre devoir de vigilance pour protéger nos droits juridiques et nationaux. Voilà pourquoi nous trouvons important de la faire rayonner auprès des Québécois de tous âges et de toutes origines» a conclu Etienne-Alexis Boucher, président de la SNE.

La Société nationale de l’Estrie est un organisme à but non-lucratif ayant pour mission de promouvoir l’utilisation de la langue française dans toutes les sphères de la société, la fierté et l’identité québécoise, notamment eu égard à l’histoire et la culture nationale et régionale.

Post A Comment